mpcl : mutuelle des collectivités territoriales, prévoyance santé pour fonctionnaires, mutuelle mairies

mpcl Vous êtes ici > Accueil > Infos pratiques > Actualités
Devis en ligne
Simulez un remboursement

MPCL
La Mutuelle des Fonctionnaires Territoriaux
2, place Jean Jaurès
CS 52904
42029 Saint Etienne Cedex 1
Tél : 04 77 49 60 98
Fax : 04 77 49 60 99
accueil@mpcl.fr

Infos pratiques

Actualités

L'actualité au quotidien

NOUVEAUX HORAIRES - 18-08-2015

A compter du 02/08 2015, la MPCL vous accueille :

Les mardi et jeudi de 9h à 13H


La MPCL rejoint Intériale mutuelle ! - 09-10-2014

Qui est le MPCL ?Un renforcement entre deux mutuelles de fonctionnaires.

Réunies le 6 et le 11 septembre dernier, l'Assemblée générales de la MPCL (Mutuelle des Fonctionnaires Territoriaux) puis celle de notre mutuelle, ont approuvé à de très larges majorités, le projet de fusion-absorption de la MPCL par Intériale Mutuelle.

Cette alliance accroîtra la présence de proximité d'Intériale dans la Loire, et profitera aux équilibres économiques et financiers de la structure, ce qui bénéficiera à terme à l'ensemble de ses personnes protégées. Les liens avec les employeurs publics locaux, particulièrement ceux de Saint-Etienne, s'en trouveront sensiblement renforcés. Les adhérents de la MPCL, quant à eux, pourront compter sur l'expertise et les ressources d'Intériale, notamment en matière de maîtrise de risques, suivant en cela les processus déjà mis en place avec succès par notre mutuelle.

Le fil rouge qui a guidé l'ensemble du projet de fusion-absorption a été le respect des principes mutualistes et identitaires des deux entités.

Les prochaines étapes

 


Etude concernant les ondes electromagnétiques - 15-10-2013

Champs électromagnétiques : jusqu’ici, tout va bien

Le 15 octobre à 09h04 par destinationsante.com

Seize experts, trois ans de travail pour passer en revue l’ensemble de la littérature scientifique et… une conclusion rassurante : « Pas d’effets sanitaires avérés ». Les autorités ont publié ce mardi les résultats de leur évaluation des risques liés à l’exposition aux radiofréquences (téléphones, technologies wifi, antennes-relais). Ils insistent toutefois sur le fait qu’il subsiste de nombreuses zones d’ombre concernant l’impact potentiel des protocoles de communication 2G, 3G et 4G… Lesquels sont pourtant largement déployés.

Ce travail « ne met pas en évidence d’effet sanitaire avéré et ne conduit pas à proposer de nouvelles valeurs limites d’exposition de la population », explique l’Agence nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES).

http://memorix.sdv.fr/RealMedia/ads/Creatives/default/empty.gif

Téléphone : au-delà de 4,5 heures par jour… Les auteurs pointent toutefois, « avec des niveaux de preuves limités, différents effets biologiques chez l’Homme ou chez l’animal ». Ces derniers concernent le sommeil, la fertilité masculine et encore les performances cognitives. (…) Ils citent également des « publications qui évoquent une possible augmentation du risque de tumeur cérébrale, sur le long terme, pour les utilisateurs intensifs de téléphones portables ». Autrement dit, ceux qui passeraient en moyenne 4,5 heures par jour « vissés » à leur portable en mode conversation… Ces accros sont donc invités à recourir au kit mains-libres.

Les scientifiques recommandent aussi de réduire l’exposition des enfants en incitant à un « usage modéré » du téléphone mobile. « Et en privilégiant de plus le recours au kit main-libre et aux terminaux mobiles de DAS les plus faibles ».

Incertitudes autour de la 3G et de la 4G… L’ANSES « note que l’impact potentiel des protocoles de communication mis en œuvre (2G, 3G, 4G) apparaît faiblement documenté ». En résumé, ces technologies très largement déployées – ou sur le point de l’être – auraient fait l’objet d’un nombre très limité de travaux concernant leur éventuels effets sanitaires. C’est pourquoi l’ANSES recommande la mise en place d’études sur ce sujet pour « caractériser les expositions ».

Babyphones et tablettes tactiles sous surveillance ? Un dernier point : l’Agence sanitaire s’interroge sur l’innocuité des téléphones sans fils DECT, des tablettes tactiles et des veille-bébé, les fameux babyphone. Elle demande ainsi que « ces dispositifs courant émetteurs de champs électromagnétiques et utilisés près du corps, fassent l’objet de l’affichage du niveau maximal d’exposition engendré (DAS) par exemple, comme cela est déjà le cas pour les téléphones portables ». Pour télécharger le rapport de l’ANSES, cliquez ici.

Ecrit par : David Picot – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Pollution atmosphérique : des risques avérés pour les enfants à naître

Source : ANSES, 15 octobre 2013


Le tiers payant chez le médecin généralisé en 2017 - 26-09-2013

Le tiers payant, qui se pratique déjà en pharmacie, permet au patient de ne pas avancer l'argent de la consultation, remboursée directement au médecin.

En savoir plus


Priorité Santé Mutualiste à vos cotés - 04-09-2013

La rentrée représente un bon moment pour prendre de bonnes habitudes en matière d'hygiène bucco-dentaire.

Voici quelques conseils pour éviter les caries et leurs complications


Médecines auxiliaires - 03-09-2013

Votre mutuelle vous rembourse, dans le cadre des médecines auxiliaires :

En savoir plus


La proposition conventionnelle mutualiste - 27-08-2013

Par l'intermédiaire de la Mutualité Française Loire SSAM, votre mutuelle vous propose « le tiers payant » avec tous les opticiens.

Pour une prestation optique, votre opticien doit vous proposer systématiquement, « la proposition conventionnelle mutualiste 2013 » :

*Prix indicatif, non opposable à votre opticien, à votre mutuelle, à la Mutualité Française Loire.

Sous conditions :verres de sphère allant de- 6 à + 4 avec un cylindre de 0 à 2 et sphère + cylindre maxi égal à +4.

Dès lors, votre opticien vous demandera de signer l'attestation ci-dessous afin d'attester de sa proposition conventionnelle mutualiste : télécharger le document.

Source : Mutualité Française Loire.


Plus proche de vous - 23-08-2013

LA MUTUELLE des fonctionnaires Territoriaux
Vous offre le meilleur service !

Chère Adhérente, Cher Adhérent,
Nous avons le plaisir de vous compter parmi nos fidèles adhérents santé et/ou prévoyance et nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à notre mutuelle.
Afin d’être toujours plus proche de vous, sachez que nous sommes à votre disposition pour convenir d’une rencontre ou d’un rendez-vous téléphonique personnalisé afin d’échanger et de vérifier que vos besoins sont toujours en adéquation avec votre garantie.

Réservez votre prise de rendez-vous dés le mois de septembre 2013 :
Un numéro unique : 04. 77 .49 .60.98
Votre interlocuteur dédié : Siham BOUFAIED

En savoir +


Plafond ACS au 1er juillet 2013 - 05-07-2013

Plafond de ressources pour l’attribution de la protection complémentaire en matière de santé (CMU Complémentaire) et de l’aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé (ACS).

Les ressources prises en compte sont celles des douze mois civils précédant la demande d'ACS.
Ainsi, pour une demande d'ACS effectuée en juillet 2013, les ressources prises en compte sont les ressources perçues du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013.

À noter : l'ACS et la CMU complémentaire ne peuvent pas se cumuler et vous ne pouvez pas choisir entre les deux dispositifs. C'est votre niveau de ressource qui détermine votre droit, soit à l'ACS, soit à la CMU complémentaire.

Plafond de ressources au 1er juillet 2013

Plafond maximum de ressources pour l'attribution de l’ACS,
applicable à compter du 1er juillet 2013
Nombre de personnes composant le foyer Plafond annuel en France métropolitaine Plafond annuel dans les départements d'outre-mer*
1 personne 11 600 euros 12 911 euros
2 personnes 17 401 euros 19 367 euros
3 personnes 20 881 euros 23 240 euros
4 personnes 24 361 euros 27 114 euros
au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire + 4 640,196 euros + 5 164,539 euros

* hors Mayotte où l'ACS n'est pas applicable.

Remarque : ces montants sont applicables à compter du 1er juillet 2013
(source : décret n° 2013-507 du 17 juin 2013 publié au Journal officiel du 18 juin 2013)

Montant de l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS)

L’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) est réservée aux personnes dont les ressources n’excèdent pas un plafond fixé par la loi.

Son montant est établi pour chaque personne couverte et varie en fonction de l’âge.

Les montants de l’aide sont les suivants :

Tranche d’âge

Montant

moins de 16 ans 100€
de 16 à 24 ans 200€
de 25 à 49 ans 200€
de 50 à 59 ans 350€
à partir de 60 ans 500€
Texte Art. L. 863-1 du code de la Sécurité sociale

Tiré de : www.securite-sociale.fr/Plafond-de-ressources-pour-l-attribution-de-la-protection-complementaire-en-matiere-de-sante,2269


CMU : le plafond revalorisé en juillet - 02-07-2013

www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/06/17/97002-20130617FILWWW00652-cmu-le-plafond-revalorise-en-juillet.php
Publié le 17/06/2013 à 16:13 par lefigaro.fr avec AFP

Le plafond de la couverture maladie universelle1 (CMU-C) sera revalorisé au 1er juillet, conformément aux engagements du gouvernement, permettant à 750.000 personnes supplémentaires de bénéficier d'une aide à la complémentaire santé, a annoncé aujourd'hui le ministère de la Santé.

"Le plafond de la CMU-C, et par conséquent celui de l'ACS (aide à la complémentaire santé), sera revalorisé de 8,3% au 1er juillet" (dont 1,3% lié à l'inflation), a annoncé le ministère dans un communiqué.

La CMU-C, couverture maladie universelle complémentaire, permet aux personnes disposant de faibles revenus de se faire soigner gratuitement. Celles disposant de revenus modestes mais trop élevés pour être éligibles à la CMU-C peuvent demander l'ACS.

Cette revalorisation "permettra à 750.000 personnes supplémentaires - 400.000 nouveaux bénéficiaires de la CMU-C et 350.000 de l'ACS - de bénéficier d'une aide à la complémentaire", souligne le ministère.

Le décret mettant en oeuvre les nouveaux plafonds doit paraître mardi au Journal officiel, a précisé Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, lors d'une visite dans les locaux de l'association parisienne "Aurore ce jour".

Cette revalorisation avait été annoncée en janvier par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors du Comité interministériel de lutte contre les exclusions.

Avant revalorisation, pour bénéficier de la CMU-C, une personne seule ne doit pas avoir des revenus supérieurs à 7.934 euros par an.


L'aide pour une complémentaire santé (ACS) - 05-06-2013

Délivrée sur demande aux personnes dont les ressources sont modestes,  l’Aide pour une complémentaire santé (ACS) est d’abord un chèque de réduction  pour faciliter l’adhésion à une complémentaire santé de son choix. Mais pas seulement !
L’ACS comprend d’autres droits importants, notamment la garantie de ne pas avoir  à payer de dépassement d’honoraires, quel que soit le médecin consulté.

En sovoir plus avec la lettre d'avril 2013 de l'Assurance Maladie
 


Santé, ils surfacturent toujours plus - 05-06-2013

60 millions de consommateurs a lancé lundi un "observatoire" des dépassements d'honoraires :

http://www.europe1.fr/Economie/Sante-ils-surfacturent-toujours-plus-1531181/


Priorité santé mutualiste - 29-04-2013

« Bien dans sa tête, bien dans son corps ! Les experts santé de la Mutualité Française vous informent et vous donnent des conseils pratiques pour préserver votre santé. »

Rendez vous sur le site



Nouveau

Le pack sérénité - 17-04-2013

Pack Sérénité

Le service d’assistance à domicile et de protection juridique de votre mutuelle

En cas d’hospitalisation de plus de 48 heures...
Aide à domicile : lorsque votre état de santé et/ou votre situation de famille le justifient, nous vous faisons bénéficier des services d’une aide à domicile pour faciliter le retour à la normale de la vie de votre foyer.

En cas de traitement par radiothérapie ou chimiothérapie...
Aide à domicile : Nous vous mettons à votre disposition une aide à domicile à concurrence de 4heures (2 x 2 heures / jour au cours des 48 heures suivant chaque séance et à concurrence de 12 heures réparties sur la durée du traitement)

Un souci avec vos enfants ?
Soutien pédagogique à domicile : Votre enfant est en convalescence à votre domicile à la suite d’un accident ou d’une maladie et ne peut retourner à l’école avant plus de 15 jours, nous mettons à sa disposition les services d’un répétiteur scolaire qui lui apportera, à compter du 1er jour et dans les matières principales, le soutien pédagogique dont il a besoin.

Spécial Séniors :
Téléassistance médicalisée : Si vous êtes âgé(e) de plus de 70 ans et que vous vous trouver isolé(e) pendant votre convalescence après une hospitalisation de plus de 10 jours, nous mettons gracieusement à votre disposition un service de téléassistance médicalisée (Prévifil) pendants une durée de 3 mois. Au-delà de cette période, nous pouvons à votre demande prolonger cette mise à disposition à un tarif préférentiel. Cette garantie s’applique également pour toute hospitalisation supérieure à 48 heures dès lors que vous êtes âgé(e) de plus de 80 ans.

En cas de litige présumé avec un professionnel de la santé ou un établissement de soins...
« Préjudis Santé » vous permettra de vous faire valoir vos droits en cas de litige. Il s’agira ainsi de vous aider, si le préjudice est avéré, à obtenir réparation par exemple à la suite d’une erreur de diagnostic, d’une infection nosocomiale ou d’un manquement préjudiciable à l’obligation d’information...

 

Offre comprise dans nos tarifs santé : n’hésitez pas, renseignez-vous
Pour bénéficier de nos services rien de plus simple : Composez le N°AZUR 0 810 811 102 (Coût d’une communication locale à partir d’un poste fixe / tarif selon opérateur)


OSEZ COMPARER

 

retour haut de page